SYMPATHICOTHERAPIE ENDONASALE

La sympathicothérapie est une réflexologie.

Elle utilise des stylets métalliques qu'on introduit dans les narines. Elle agit sur la troisième branche du nerf trijumeau en influençant le système neurovégétatif (orthosympathique et parasympathique) avec des conséquences réflexes à distance. La stimulation de certains points ou de certaines zones du nez permet de traiter diverses pathologies fonctionnelles. L’utilisation des huiles essentielles renforce la technique.
La sympathicothérapie pourra être éventuellement optimisée par l’utilisation complémentaire d'autres réflexologies pratiquées au cabinet (auriculothérapie, réflexologie plantaire). Cette synergie entre ces différents soins aboutira à un résultat plus rapide et durable.


Les principales indications de la sympathicothérapie :
  problèmes ORL (otites, sinusites, laryngites, rhinites allergiques …)
  toutes pathologies liées aux perturbations du système neurovégétatif
  troubles sexuels (impuissance, frigidité, …)
  affections endocriniennes
  problèmes cardio-vasculaires
  anxiété et dépression
  difficultés digestives (constipations, diarrhées, dyspepsie, …)
  céphalées, migraines …

D'où vient-elle ?

Les origines de la réflexologie endonasale sont très lointaines. Elle naît en Chine et en Egypte.

Hippocrate (Vème siècle avant J.C.) l’utilise pour provoquer des crises d’éternuement et résoudre ainsi certains types de problèmes comme les spasmes diaphragmatiques.
La fin du XIXème siècle en Europe va voir la science occidentale s'emparer de cette pratique. Pierre Bonnier (1861-1918) fait paraître plusieurs communications à ce sujet. Dans les années 30, Paul Gillet publie son traité de sympathicothérapie. Cette méthode prend un essor important en Espagne et en Allemagne. Dans les années 80, Bonneton, Bontemps, Ricard, font paraître plusieurs ouvrages intéressants.

 

Sympathicothérapie_edited.jpg

Comment se déroule une séance ?

La séance de la sympathicothérapie dure quelques minutes. Son procédé est simple et vous n'éprouverez aucune difficulté pour respirer. J'introduis dans votre nez un stylet métallique fin doté d’un embout arrondi qui vous garantit une introduction sans danger. Passé rapidement dans une huile essentielle (diluée de 0,2 % à 1 %), ce bâtonnet touche les points réflexes qui sont localisés dans la cavité nasale.
Parfois, j'utilise utilise deux stylets en même temps et les laisse en position statique dans les deux narines pendant quelques minutes. Quelle que soit la méthode appliquée, le contact du stylet avec la muqueuse nasale stimule le système neurovégétatif.


Nombre de séances :
Entre 2 et 8 séances. Vous pouvez cependant ressentir des changements notables et un bien-être dès la première séance.